Alors, déjà je m'excuse car je ne poste pas beaucoup en ce moment, mais beaucoup de choses sont en train de chambouler ma vie et je suis, sincèrement, très occupée (et j'avoue, j'adore ça).

Aujourd'hui, petite revue magique sur un produit d'une marque j'ai présentée dans un article précédent : la marque Baïja. Une marque qui, décidément, me plaît beaucoup.

Cette fois-ci, c'est le

Gommage aux Grains de Sucre à la Fleur d'Oranger Baïja

Toi qui me lit, tu as certainement compris... Compris quoi ? Et bien, que ce produit allie 2 de mes addictions (pas si nombreuses quand même...!) : la fleur d'oranger, et le gommage. Miam, j'ai eu tout de suite hâte de l'essayer, mais il fallait que je termine celui de Fragonard avant...)

Comme toujours, le packaging est très joli et parfaitement en accord côté couleur avec le produit en lui-même.

DSC_09352

En ouvrant le petit pot, l'odeur de la fleur d'oranger embaume la salle de bain (pour mon plus grand plaisir). Bon ok, en même temps, ma salle de bain fait 3m², sans rigoler. 1m sur 3m. Une salle de bain de poche quoi... Alors je te raconte pas pour l'organisation c'est juste la galère... mais on s'y fait :)

Une espèce de réaction chimique se crée au contact de l'eau. Le gommage devient blanc. On sent les gros grains de sucre faire leur travail, grâce à nos petits gestes précis et circulaires.

DSC_09362

Il se rince très facilement, donc pas de perte de temps.

Point faible : le contenu. Il y en a eu juste assez pour deux gommages (corps entier).

Point fort : son odeur et son gros grain de sucre. Pas de doute, c'est bien du sucre. Oui, j'y ai goûté. Encore oui je sais, juste pour m'assurer qu'on ne se moque pas de nous les filles.

Grâce à au sucre d'ailleurs, le gommage semble être fait en profondeur et ajouté à son odeur sucrée de fleur d'oranger, c'est un pur plaisir.

Après la douche, la peau est douce mais manque d'hydratation, alors comme il me restait du Beurre Velouté Baïja Litchi/Rose, j'ai pu très bien me tartiner de crème. 

Côté compo, je te laisse en juger par toi-même. Y a pire, mais y a (beaucoup) mieux.

DSC_09392

 

Bises à toute, et promis, je fais vite pour un nouvel article !

Poppy's head